Animation pour soirée d'entreprise

Murder party : nos scénarios et époques

A chacun son crime

Le 17 juillet 1903, 8h45 du soir,  la police intervient au premier étage de l'Hôtel Mazarin célèbre palace parisien, pour stopper une intense fusillade.

Les agents raisonnent rapidement les belligérants qui s'excusent pour le désordre et le désagrément, c'était un malheureux malentendu. Mais les policiers ne sont pas au bout de leur surprise... En effet, ils découvrent à proximité dans la chambre n°7 le corps d'une jeune fille assassinée. Il s'agit d'Albertine Chapus, une jeune comédienne dont le tout Paris commence à parler.

 

Pourquoi cette jeune orpheline se cachait-elle dans une chambre d'hôtel ? Pourquoi avait-elle rendez-vous avec un notable milanais, alors qu'elle avait vécu jusque là sans un sou ? Le notable fut rapidement accusé du crime sans même que l'entourage de la jeune fille présent ce soir là ne soit inquiété : un amant très secret, une tante excentrique, un député affairiste, une tragédienne rivale, une journaliste très indiscrète et même un éminent cardinal.

Archibald
GRUMEAU

Maire de Houppeville

Georges DUGRIN de l'ESCAMPETTE

Auteur à succès variables

Rossana Doralice
ORSINI

Héritière déchue

Jeanne de COSSIGNY dite "Psyché"

Tragédienne

Son Éminence Henri MOULURE

Cardinal in pectore

Angélique
BÉCOT

Journaliste à scandales

L'énigme "SV"

30 juin 1887, les gendarmes approchent du château de Vaucheray à Meudon.  Ils ont été alertés par un appel anonyme : le propriétaire du château le député Gaspard de Bonnemains détient des documents très compromettants.

Arrivés à la grille de la propriété, les fonctionnaires de police entendent la détonation d’un coup de fusil en direction du château. Quelques instants plus tard Madame Déplante, gouvernante arrive affolée pour leur ouvrir l’accès. A peine passés la grille, un second coup de feu retenti.

 

Pourtant le marquis Gaspard de Bonnemains est retrouvé assassiné d’un coup d’épée en plein cœur... Débute alors l'affaire qui a mis en échec les plus fins limiers du territoire.

La soirée du marquis avait été une réussite  : annonce de mariage, signature d’un projet industriel, feux d’artifice et petite chasse au trésor entre amis.

Pourtant pendant la nuit de nombreux faits incompréhensibles se sont produits. Escroquerie, complot, vengeance, les paisibles invités du marquis se sont révélés plutôt sulfureux. Mais qu’est-il arrivé à Gaspard de Bonnemains un rentier qui cultivait pacifiquement l’oisiveté ?

Florimond DALLENDRY

Financier prospère

Zélie de JOLIMONT

Rentière

Comte d'AIGLEROCHE

Veneur

Ernest AVOINE

Majordome

©  5e Acte  2007 - 2018

 

5e Acte

37 rue Viala  -  75015 PARIS

Nathalie REMY

06 10 73 90 18

5eacte@gmail.com

n.remy@5eacte.fr

www.murderparty.paris

Mentions légales