Animation pour soirée d'entreprise

Le cabinet de curiosité
du Comte de Malestro

L’histoire débute avec Henri Fleury, Comte de Malestro, anobli par Louis XIV en 1697, ami du chirurgien Guillaume Desnoue et de l’artiste Antoine Besnoit, spécialiste en céroplastie, qui reçoit la charge de la gestion des manufactures de cire royale en 1700. Il amasse alors une fortune considérable et enviée, infatigable collectionneur il défraye la chronique par les sommes astronomiques qu’il dépense pour son plaisir personnel: les curiosités. Son hôtel particulier du Boulevard Montmartre abriterait tous ces trésors insolites. Henri Fleury est flamboyant, il attire la convoitise et la jalousie puis la disgrâce et la ruine. Le Comte  en fuite est assassiné en Inde en 1785.

La Maison Malestro est tombée dans l’oubli, lorsqu’en 1850, son petit-fils Eustache Fleury apparait sur son bateau « le Curieux » dans toutes les grandes capitales portuaires d’Europe : Oslo, Göteborg, Stockholm, Copenhague, Saint Petersbourg, Amsterdam, Londres, Lisbonne, Barcelone, Marseille, Rome, Venise, Athènes, Istanbul, Odessa. « Le curieux » devient une attraction ou l’on vient se faire tirer le portrait en photo et en sculpture. Une partie de la collection d’Eustache n’est pas accessible, sauf pour les bourses les plus fournies. Chacun en ressort très troublé… Dans chaque ville visitée, un grand bal était organisé. Apercevoir le Comte était devenu une attraction car il ne vieillissait pas, juste un léger teint cireux… Pendant ces bals, chacun ignorait l’existence d’une petite porte qui menait à une succession de petits cabinets où étaient affairés de bien étranges individus.

En 1880, Eustache quitte « Le Curieux » et rachète l’hôtel particulier de son grand-père à Paris. Il participe à la création du Musée Grévin avec ses amis Arthur Meyer et Gabriel Thomas, mais sans aucune publicité, préférant s’installer dans les sous-sol de Grévin pour travailler en toute tranquillité, et contrairement à son grand-père il choisit de vivre à Paris en toute discrétion.

2016 : le Comte s’ennuie. Né le 31 octobre 1823, il décide, pour fêter ses 193 ans, d’organiser 13 soirées d’exception. Il ouvrira ainsi les portes de son Musée Grévin : « Le Cabinet fantastique » du 19 au 31 octobre à 20 H 00. Le comte ne sera pas seul pour vous recevoir, le Docteur Sevarius, le jeune londonien Heep, Lisbet Gruber,  Athénais d’Hautefeuille, son Majordome Jacques De Sorre, le sculpteur Camille Saint-Amand, les jumeaux Hypnos et Thanatos, seront de la fête !

Inscrivez-vous vite sur leurs carnets de bal.

Du 19 au 31 octobre 2016 de 20h à minuit- 12500 personnes

©  5e Acte  2007 - 2017

  • 





  • 
  • 
  • 

©  5e Acte  2007 - 2017

  • 